leur cerveau grouille de
pensées informes bouts
de phrases inachevées
bribes de réflexions
images floues notes
souvenirs épars de
musique s’emmêlant
dans un perpétuel
si confus brouhaha
que n’éclatant jamais
de rire ensemble sont
pétris de désespoir