ils ont une passion violente pour les objets
les êtres inanimés s’entourent des choses les
plus dépareillées boîtes de biscuits œufs d’autruches
machines à coudre morceaux de quartz lingots de plomb
tuyaux de poêle pages de vieux journaux froissées
jouets brisés déchets les manient tout le jour les
palpent les reniflent les changent mille fois de
places les contemplent rêveurs en attendant on ne
sait quelle distraction quel oubli des expériences
de cette vie quotidienne dont ils sont si las