ils sont venus sans attendre quiconque sont
venus sont l’attente de tous se sont créés
échos murailles se sont multipliés enrichis
de leurs actes se sont tant extériorisés
qu’à l’intérieur d’eux-mêmes ils ne sont plus

qu’extérieur hurlant au long de nos rues
l’ébranlement si douloureux de leurs
questionnements se sont détruits sont
devenus cette scène publique où
tout autre acteur veut mesurer sa pièce