10 octobre 2013

c'est la nuit

  c’est la nuit un grand bruit de train bourdonne sous leur front ils ferment les yeux fatigués éblouis et c’est la nuit des gares défilent des lunes passent des plaines et des forêts tourbillonnent follement bruits de ferraille tout tourne en un vertige épouvanté et c’est la tout est dispersé le vent se désole emporté et s’agrippe dans les arbres chocs et rebondissements dans leurs têtes des portières claquent le train s’arrête et c’est la nuit où dans de longs friselis de robes passent leurs femmes    
Posté par balpe à 16:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,