22 août 2014

ils n'ont rien

  n'ont rien à nous dire à nous offrir n'ont rien à attendre car la force de leurs angoisses peut porter nos objets à l'incandescence        
Posté par balpe à 17:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 septembre 2013

quand au fond

  quand au fond des combes rocheuses où s’entête la neige l’acier vertical d’un ciel trop bleu s’affûte au fil des montagnes que le seul zézaiement obstiné des mouches délimite l’espace que la chaleur exalte la pureté lumineuse de l’air alors seulement alors cènes par les chardons vivants de sauterelles sur un carré d’herbes rases au cœur des perrières sèches oublieux des voix de la peur s’accouplent au silence  
Posté par balpe à 14:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 mai 2013

les nouvelles

  les nouvelles de notre monde les mènent au-delà de l’absurde et rien de nos odeurs multiples qui les cernent ne les rassure leurs lèvres bougent sans paroles leurs genoux tremblent sans plier leurs mains se cherchent sans se joindre leurs yeux s’élevant ne voient rien mais ils gardent cette fierté verticale qui les protège de toutes nos démonstrations    
Posté par balpe à 10:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 mars 2013

parfois la nuit

  parfois la nuit se promènent dans les champs de pauvres touffes d’herbe jaillissent d’un sable jaune quelques maigres bouquets d’arbres de vagues clartés semblent guider leurs pas des lièvres filent entre leurs jambes deviennent loquaces la lune est comme l’obus du canon des anciennes cheminées d’usines impressionnés par le silence nocturne la forme fantomale des choses les couples qu’ils dérangent souvent le long des palissades ils parlent de leur vie se racontent vite si vite que rien n’en demeure compréhensible les oiseaux... [Lire la suite]
Posté par balpe à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 mars 2013

s'ils ne se gênent pas

  s’ils ne se gênent pas pour fouiller nos chambres surprendre écouter nos conversations même les plus intimes s’ils espionnent nos gestes nous suivent longuement n’attendez rien pourtant d’eux ils esquivent tout interrogatoire toute question insidieuse ne disent rien ont leurs propres alibis leurs re pères rien de leur monde ne s’apparente au nôtre    
Posté par balpe à 19:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 février 2013

ils n'accordent

  ils n’accordent pas d’interviews ne veulent jamais qu’on les cite ne lisent rien de ces écrits que nous faisons sur eux ils ne sortent presque jamais s’étonnent qu’on puisse lire pour trouver d’autres raisons à vivre qu’on parle à leur sujet de mystique qu’on les compare aux maîtres de la pensée ou de la sagesse ils détestent ceux qui s’avancent sur le miroir trop lisse de leurs paroles n’enviant que ce silence si lumineux des étoiles qui les rassure    
Posté par balpe à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 février 2013

leur apparence

  leur apparence est incertaine mobile essaims de moucherons vols de poussière zébrure dans l’air odeur d’un pied de menthe leur corps si simple qu’il ne peut être dit c’est à ses traces seuls qu’on le rencontre ils ne sont pas enviés pour leur beauté ni arrogants dans leur démarche leurs mœurs ne sont pas scandaleuses ni scrupuleuse leur morale leurs yeux ouverts sont effrayés la peau de leurs paupières pâle est fragile dans le silence leur nom s’avance sur des pattes de mouches ils s’agitent et tournoient pas plus guidés... [Lire la suite]
Posté par balpe à 19:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
28 janvier 2013

tant de mains

tant de mains de gens tant de jamais de visage humain courbé tendrement sur eux jouer dans les coins sombres ils sont toujours seuls seuls ils veulent rester seuls dans leurs coins sous le lit sous le lit dans les odeurs proches sous la table les armoires pleines obscures voluptueux ils dévorent des citrons verts ils les sucent puis enflamment les tapis souvent malades connaissent ce goût fade lait à fleur d’oranger trop parfumé que donne la solitude saveur atroce que leur amour pour le seul silence
Posté par balpe à 23:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
21 janvier 2013

d'abord ils croient

d’abord ils croient en des religions et sous le mystère des nombres défrichent des messages divins puis devant l’absolu du silence se tournent vers l’architecture l’art la musique et la poésie mesurent comptent rythment leurs mots sans aucune lassitude la vanité de leurs écoles seule les pousse vers la science alors le besoin de savoir les taraude ils mesurent les astres calculent le nombre le poids de leurs métaux s’épuisent en d’infinies recherches et oublient les urgences du monde viennent alors à l’économie spéculent comptent... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,